Zoom sur le beurre de kokum

Beurre de kokum

Probablement parmi les beurres végétaux les moins connus, le beurre de kokum tient sa réputation grâce à ses nombreux usages et bienfaits. 

Originaire d’Inde occidentale, les graines de kokum sont généralement utilisées en cuisine sous forme d’épice dans les plats typiques et apportent un goût aigre doux. Le kokum peut également être retrouvé dans des confiseries, des médicaments et dans les cosmétiques. 

C’est à ce dernier que nous allons nous intéresser aujourd’hui car nous allons vous expliquer pourquoi nous l’avons choisi comme ingrédient dans notre démaquillant solide à l’huile de Jojoba 

 

Tout d’abord, d’où vient le beurre de Kokum ? 

Le Kokum est issu du Garcinia indica, un arbre que l’on retrouve uniquement dans des forêts humides de l’ouest de l’Inde. Le printemps venu, ces arbres produisent des fruits ronds et rouges qui contiennent une pulpe violette foncée une fois arrivés à maturité. 

Après avoir ramassé les fruits, ils sont traditionnellement séchés au soleil. La pulpe laisse alors 5 à 8 graines par fruits qui renferment le secret du kokum. Ces graines, très riches (23-26% d’huile), sont extraites puis pressées avant de donner le fameux beurre de kokum.   

 

Quels sont les bienfaits du beurre de kokum?  

En cosmétique, le beurre de kokum est une matière première très prometteuse et facile à associer aux autres matières. De par sa composition, il est effectivement très équilibré grâce aux acides stéariques, palmitiques et oléiques qu’il contient. 

Avec sa texture naturellement blanche et lisse, il permet d’obtenir des matières onctueuses, lisses et homogènes sans laisser la peau grasse. Ce beurre possède de nombreux agents hydratants non-comédogènes. 

Le beurre de kokum possède également de nombreuses vertus nourrissantes et protectrices pour la peau. Riche en vitamines E, qui permettent une forte hydratation, ce beurre aide à régénérer les peaux sèches et fatiguées. Il est également un antioxydant ce qui favorise le ralentissement du vieillissement de la peau.  

 

Pourquoi utiliser le beurre de kokum  dans notre démaquillant solide ? 

Comme vous le savez sûrement, nous proposons des produits aux compositions courtes, avec un maximum de quatre ingrédients. Le choix des ingrédients est donc primordial et nécessite une longue réflexion. Pour toutes les raisons mentionnées dans le paragraphe précédent, nous avons décidé d’incorporer ce beurre dans notre démaquillant.  

Chaque jour, notre peau, et plus particulièrement notre visage, font face à des nombreuses agressions (pollution, maquillage, etc.). Il est donc très important d’en prendre soin afin de retirer toutes les impuretés. C’est là que notre démaquillant rentre en jeu : non seulement il démaquille votre peau mais il la nettoie également.  

Le beurre de kokum est un ingrédient universel et non-comédogène, c’est-à-dire qu’il ne bouche pas les pores de la peau. Il permet d’obtenir des textures fondantes et douces, faisant de notre démaquillant un nettoyant parfait pour tous les types de peau : normale, mixte, sèche, sensible, mature, ridée, abîmée, peaux atopiques, et même les plus sensibles. 

De plus, c’est une matière première qui se conserve très bien. Nous avons fait le choix de n’ajouter aucun conservateur dans notre démaquillant, comme dans tous nos autres produits d’ailleurs. Il est donc important pour nous de choisir des ingrédients capables de se conserver longtemps sans conservateur ajouté.  

 

Le beurre de kokum a-il-un impact sur l’environnement ? 

Le kokum est aujourd’hui cultivé uniquement en Inde et se plante avant les moussons. C’est un arbre robuste qui survit plusieurs années, environ 5 à 7 ans. Un arbre bien entretenu peut donner de 300 à 400kg de fruits frais tout au long de sa vie. Ce rendement étant important, les producteurs n’ont recourt ni aux OGM ni aux pesticides.  

Pour la récolte de kokum, l’arbre n’a pas besoin d’être abattu car seulement les graines sont utilisées. La culture du kokum n’a donc pas un lourd impact environnemental. Résistant, il ne nécessite aucun traitement spécifique ou soins particuliers. 

 

 

Pour conclure, comme sa culture ne nécessite pas une agriculture intensive, le beurre de kokum est une ressource durable. C’est un beurre noble qui regroupe un grand nombre de bienfaits pour la peau, notamment ses vertus nourrissantes et protectrices qui nous ont convaincu pour son utilisation dans notre démaquillant solide. 🙃