🔥 Jusqu'à -15% sur nos coffrets 🔥

Sweat bio naturel éthique et durable pour homme en coton

Voici notre sweat éthique et durable pour femme et pour homme, en coton biologique certifié GOTS. Fabriqué à la main dans notre atelier près de Marseille.

Pas d’éclairage artificiel ou d’artifice. Nos photos sont naturelles, sincères et authentiques. Pas de mannequin professionnel au corps sculpté et parfait mais simplement notre équipe au corps naturel (mais tout aussi parfait). Nous les remercions pour leur implication et leur soutien. 🙏


Notre sweat est certifié

Origine France Garantie
Textile Bio GOTS

Textile biologique certifié par Ecocert Greenlife pour Comme Avant sous la licence 228533


Vers une mode plus éthique et responsable

Sweat Comme avant en coton naturel et bio, certifié GOTS, pour homme et femme

Fabriqué à la main dans notre atelier

Sweat femme modèle écru et rouille

Un sweat en coton bio fabriqué en France

Sweat pour femme et pour homme en coton bio GOTS fabriqué en France existe en quatre couleurs

Un sweat intemporel et écologique en coton

Decoupe sweat rouille

Un savoir-faire de couturières

Sweat en coton biologique écru

La composition de notre sweat

Un sweat en coton bio GOTS fait en France et avec qualité avec des analyses qui prouvent sa résistance et sa durabilité

Un sweat bio français et de qualité

Notre guide pour choisir votre taille

Sweat en coton écru et rouille, modèle femme
Tableau des tailles sweat homme et femme Comme Avant
Notre sweat en bleu lagon existe en modèle homme et femme, il est certifié GOTS et fabriqué en coton bio dans notre atelier près de Marseille

Certification bio pour tous nos tissus

Boite reutilisable en kraft pour sweat

Un emballage simple et naturel

Sweat naturel en coton bio

Nos conseils d’entretien

Comment trouver des sweats et pulls bio naturels et éthiques pour hommes et femmes ?

Avec les préoccupations croissantes quant à l'environnement et aux bonnes pratiques éthiques, il est temps de trouver des produits plus respectueux de notre planète. Afin de vous offrir une alternative responsable et durable aux produits classiques en fibres naturelles, découvrez comment trouver des pulls et sweats bio naturels et éthiques pour hommes et femmes qui sont fabriqués dans le respect des humains et de la planète. Certifiés GOTS (Global Organic Textile Standard) et fabriqués à partir de coton bio et matières recyclées, explorez les avantages liés à l’achat responsable et durable !

Les critères à prendre en compte

Si vous souhaitez acheter des sweats et des pulls bio naturels et éthiques pour hommes et femmes, il existe de nombreux critères à prendre en compte. Les premiers éléments à examiner sont liés au type de matériaux utilisés et aux normes en matière d'éthique.

Qu'est-ce que le GOTS (Global Organic Textile Standard) ?

Le GOTS (Global Organic Textile Standard) est un référentiel international qui garantit que les produits sont fabriqués à partir de fibres biologiques, sans l'utilisation de produits chimiques artificiels ou autres matières synthétiques nocives. Le certificat GOTS est un gage de qualité qui confère une valeur ajoutée aux produits certifiés. En achetant un pull ou sweat écologique et éthique certifié GOTS, vous pouvez être sûr de porter un vêtement fabriqué avec le plus grand soin pour répondre aux exigences les plus strictes.

Les matières utilisées

Les pulls et sweats bio naturels et éthiques pour homme et femme peuvent être fabriqués en coton biologique, laine mérinos, chanvre ou encore fibres recyclées. Il est important de choisir des marques qui offrent des vêtements faits avec une composition 100% biologique, en prenant soin de ne pas mélanger le coton biologique avec du coton conventionnel.

La fabrication durable

Il est important que les vêtements soient fabriqués dans des ateliers qui respectent les normes sociales et ont reçu la certification Fair Wear Foundation. Cette association travaille pour améliorer les conditions de travail dans chaque atelier. De plus, certaines entreprises proposent des sweats/pulls « sans plastique », ce qui signifie qu’aucune pièce en plastique ne sera utilisée dans la confection du produit.

Quelles marques proposent des collections écologiques et équitables?

De nombreuses marques proposent des collections de pulls et de sweat-shirts pour hommes ou femmes respectueux de l’environnement et du travail humain. La marque Fairytale.eco propose une gamme complète de sweats/pulls bio naturels et éthiques certifiés GOTS. Les modèles sont disponibles dans différents styles, couleurs et tailles pour satisfaire tous les goûts tout en respectant la planète.

Modetic propose également des sweats/pulls bio naturels et éthiques : des pulls pour homme certifiés bio en coton biologique et/ou fibres recyclées issus du commerce équitable.

Comment reconnaître une bonne qualité dans un sweat ou pull bio naturel et éthique ?

Pour reconnaître la meilleure qualité dans un sweat ou pull bio naturel et éthique, vous devez porter attention aux différents matériaux utilisés pour créer le produit. Les fibres biologiques sont toujours préférables aux matières synthétiques et artificielles. Par exemple, le lin est une fibre naturelle hypoallergénique et très durable qui peut contribuer à votre bien-être et à la planète.

Vous devez également vous assurer que le produit est sans produits chimiques, afin de garantir la santé de votre peau et de l'environnement. Enfin, vérifiez où se situent les ateliers de production : ils doivent être certifiés par un organisme indépendant tel que Fair Wear Foundation qui offre une qualité supérieure en matière d'éthique et de durabilité.

Combien coûte ce type de produit sur le marché actuellement ?

La gamme des pulls et sweats bio naturels et éthiques pour hommes et femmes varie en fonction des marques, des formes, des couleurs et du type de fabrication. Les produits les moins chers (certifiés GOTS) vont généralement coûter environ 30 €, alors que le design haut de gamme peut facilement monter jusqu'à 80 € pour un sweat/pull bio et durable.

Conclusion: Pourquoi acheter un sweat ou pull bio naturel et éthique ?

Aujourd'hui plus que jamais, il est important que nous prenions conscience de notre impact environnemental. En choisissant des pulls ou des sweats bio naturels et éthiques pour hommes ou femmes certifiés GOTS, vous choisissez d'acheter un produit respectueux des humains et de l’environnement. En achetant ce type de produits, vous faites le choix d'une mode durable, responsable et respectueuse du travail humain. De plus, ces options sont plus accessibles que jamais grâce aux nombreuses marques qui proposent des collections écologiques et équitables à tous les prix.

Comment est fait un sweat naturel ?

Textile basique du dressing, le sweat fait partie des vêtements dont la fabrication se décline en plusieurs matières et tissus, avec une préférence pour le coton bio et ses fibres naturelles écologiques qui envahissent le marché de la mode made in France.

Le sweat, un textile populaire à la mode… depuis longtemps !

Diminutif de sweat-shirt, c'est un produit de mode dont la fabrication remonte aux années 1920 sur les terres de nos voisins américains. L'idée première de ce vêtement n'est pas très glamour, car il s'agissait avant tout d'un textile dont le tissu avait pour fonction première, la capacité d’absorber la sueur, notamment sur les terrains de sport universitaires des USA. En effet, les sportifs des campus avaient pour habituer de porter un pull en laine durant leur cession sportive, ce qui rendait l'activité désagréable, car leur peau collait aux fibres du pull et leur provoquait des réactions cutanées comme des irritations et des démangeaisons. L'apparition du sweat sonna comme une révolution dans la mode sportive (le sportswear de nos jours), même si on ignore qui est réellement le créateur de ce textile de qualité aux fibres absorbantes, qui a changé le quotidien transpirant des jeunes amateurs de sports.

Au milieu des années 1930, la marque de mode "Champion" ajoute au sweat en coton, un accessoire qui rend la matière encore plus tendance à porter : la capuche. Puis, c'est au tour de Russel Athletic quelques années après, de consolider les fibres du tissu contenu dans ce vêtement en ajoutant du polyester au coton, matière qui avait pour objectif d'augmenter sa résistance au fil des cycles de lavage. Pari réussi, car dès lors, la fabrication de ces textiles augmente de manière exponentielle, offrant une nouvelle teinture aux fibres du tissu, le gris chiné, couleur résultant du mélange entre les fibres noirs du polyester et le blanc du coton.

Le succès rapide du sweat

Le succès est tel que toutes les marques s'approprient la production de ce vêtement phare qui commence à être porté par d'autres étudiants en dehors des sportifs sur leur terrain universitaire. Les produits se personnalisent, on y ajoute des accessoires comme les capuches ou diverses formes de cols (ronds, en V, etc), on imprime des logos sur le devant des tissus à l'effigie de son campus, on modifie la couleur des fibres naturelles, etc. Jusque dans les années 1980, le sweat est un produit de choix pour s'habiller puis il redevient un textile utile pour éponger sa transpiration pendant les séances de sport à partir de cette époque. Dès lors, on l'assortit avec un jogging, une veste, un short pour être à la pointe de la mode, même dans l'effort ! C'est également une période qui correspond parfaitement avec l'apparition du hip-hop dans la culture américaine, pays dans lequel porter des vêtements larges aux matières fluides est devenu populaire et carrément tendance !

De nos jours, le sweat fait partie des vêtements confortables, qu'on porte autant à la salle de sport, que chez soi ou en extérieur. Si ce textile était autrefois fabriqué avec des tissus et fibres naturelles comme le coton, aujourd'hui de nombreux modèles contiennent des matières synthétiques comme le polyester ou l'acrylique, dont la production en réduit le prix pour les consommateurs mais augmentent le coût pour la planète. Les matières synthétiques remplacent les matières naturelles qui conféraient à cette pièce vestimentaire un charme inégalable. Bienvenue dans la production industrielle intensive !

Le sweat naturel en coton, une pièce phare de la mode ?

Au milieu de cet acharnement pour le synthétique, certaines marques made in France proposent de bénéficier de textiles en coton. Cette fibre naturelle végétale est cultivée au sein d'un climat tropical et récoltée selon 2 techniques : le ramassage manuel ou la récolte motorisée. Égrené, le coton est ensuite envoyé dans des usines dans lesquelles on tisse la fibre qui donne naissance au tissu. Cette matière naturelle douce, résistante et hypoallergénique est un choix de qualité, car au-delà de ses qualités de tissus vestimentaires, sa production engendre un faible coût. Cependant, faire appel au coton est moins écologique que le lin ou la soie. Sa culture engendre l'utilisation de produits chimiques, insecticides et engrais qui polluent l’écosystème. Son processus de transformation est responsable d'une empreinte carbone très élevée en raison de son transfert d'un pays à un autre, sans compter le gaspillage de l'eau dans la production des textiles en coton. Pour se faire une idée, la production d'un tee-shirt en coton serait à l'origine du gaspillage de plus de 2 500 L d'eau ! Pour ce faire, certaines sociétés textiles se tournent vers le coton bio, moins nocif pour l'environnement mais dont la production mondiale reste, pour le moment, beaucoup trop faible pour préserver la planète de notre surproduction mondiale...

Déclinable à l'infini, le coton peut être à l'origine d'une variété considérable de vêtements et accessoires du quotidien : tee-shirt, pantalon, serviette de toilette, peignoirs... et notre fameux sweat ! Le sweat naturel est l'aboutissement final d'un processus de création précis :

  • Tout d'abord, les fils de coton (bio de préférence), sont tricotés de manière à former une maille, c'est-à-dire une accumulation de tissu qui donne naissance à un objet de couture. À ce stade, les textiles sont doux, résistants et confortables : on appelle ce morceau de tissu, le rouleau de molleton.
  • Ensuite, le rouleau de molleton passe par l'étape teinture, chez un professionnel qui s'occupe de réaliser ce processus de manière homogène sur la totalité des fibres. Pour garantir un résultat de qualité à moindre impact sur l'environnement, il est conseillé de faire appel à un teinturier français ou une entreprise installée non loin de la France (Portugal, Italie).
  • Après la teinture, c'est l'étape de fabrication qui débute. Dans un atelier textile, on découpe des patrons selon les souhaits du client afin de créer un sweat selon ses attentes professionnelles, du dos jusqu'au bout des manches ! On peut y ajouter un logo, une broderie ou toute autre décoration avant la dernière phase de production.
  • C'est au tour de l'assemblage du tissu grâce au savoir-faire d'une surjeteuse, machine qui permet de réaliser une couture précise sans déformer les fibres. Chaque pièce est assemblée pour donner naissance à un sweat, en bonne et due forme !

Pourquoi le nom Sweat ?

Tout savoir sur l'histoire

Apparu aux États-Unis dans la première moitié du XXème siècle, le sweat-shirt est devenu une pièce incontournable de notre garde-robe. Découvrons ensemble son histoire et comment il s'est imposé comme un vêtement phare qui peut être porté quotidiennement.

Quelle est la signification ?

Si les francophones ont pris l'habitude de prononcer "swit" comme le mot "sweet" (doux, sucré), il s'agit en réalité d'une erreur !  En effet, on doit prononcer "swèt" car le mot "sweat" signifie "transpirer". Autrement dit, un sweat-shirt est un "maillot pour transpirer". Certes, ce nom n'est pas aussi mignon, mais il permet de comprendre immédiatement son utilité. Grâce à nous, vous savez désormais comment le prononcer parfaitement comme les Anglais.

L'histoire mouvementée

Après plus de 100 ans d'existence, le sweat n'a pas pris une ride. D'abord chasse gardée de l'univers sportif, il est parvenu à s'imposer dans la culture populaire. S'il a connu plusieurs déclins successifs, il trône désormais parmi les rares pièces intemporelles qui composent tous nos dressings. Aujourd'hui, il peut être porté à de nombreuses occasions afin de donner du style à sa tenue. Retour sur son histoire.

La naissance

Si le nom de "maillot pour transpirer" n'est pas très vendeur, il montre toutefois la fonction de ce vêtement. Né dans les années 1920, en Alabama, aux États-Unis, il a été conçu pour absorber la transpiration des athlètes. Jusqu'ici, ils portaient des pulls en laine qui étaient lourds et très irritants.

Si le sweat s'est imposé comme une petite révolution dans le milieu du sport, personne ne sait qui en est à l'origine. Plusieurs marques en revendiquent la paternité, mais aucune preuve ne permet d'affirmer leur invention. Il est toutefois avéré que le premier modèle de sweat à capuche a été commercialisé en 1934.

L'ascension fulgurante du sweat-shirt dans l'univers de la mode

Dans les années 1950, le sweatshirt devient plus résistant grâce à l'association du polyester noir au coton blanc. Cette idée novatrice permet de créer une teinte devenue incontournable du sweat : le gris chiné.

Cette petite révolution entraîne une popularité exceptionnelle dans l'univers de la mode. Les ventes explosent si bien que de nombreuses marques profitent de la tendance pour qu'il soit personnalisé avec le message de son choix. La technique du flocage permet ainsi aux étudiants d'arborer fièrement le nom de leur université tandis que les logos montrent les goûts de chacun. Progressivement, les vêtements de type sweats-shirts deviennent ainsi un outil publicitaire très efficace pour afficher les valeurs de son entreprise.

Le triomphe du sweat-shirt

L'apogée du sweat se forme dans les années 1980. À cette époque, le corps a droit à son propre culte si bien qu'il est porté par les sportifs dans les nombreux centres de remise en forme. Le sweat se décline ensuite sous toutes formes de survêtement molletonné pour pouvoir faire du sport dans un vêtement confortable, souple, léger et résistant qui absorbe la transpiration.

La consécration du sweat se fait également sur les écrans grâce à de nombreuses icônes comme Rocky, Flashdance ou Véronique et Davina. Le sweat devient ainsi la pièce phare de la mode streetwear. Le sweat et le hoodie sont ainsi le vêtement par excellence des danseurs de hip-hop.

Déclin et renouveau

La production massive des sweats-shirts les rend banals si bien qu'ils disparaissent petit à petit du podium de la mode dans les années 1990. Il faut toutefois attendre les années 2000 pour que le sweatshirt fasse son grand-retour. De nombreuses célébrités ainsi que des marques de luxe le portent fièrement. Les sweat-shirts ont ainsi su se réinventer grâce à de nombreuses formes et coupes si bien qu'ils s'adaptent aux tendances de la mode pour garder sa place de pièce basique à posséder absolument dans sa garde-robe.

Taille, coupe et forme

Au fil des décennies, les sweats-shirts se sont déclinés en de nombreux modèles. Il peut donc être parfois difficile de s'y retrouver. Si vous ignorez comment les distinguer, découvrez la réponse à votre question.

Le sweat-shirt ou hoodie ?

Le sweat et le hoodie (ou sweat à capuche) possèdent les mêmes caractéristiques. En effet, il s'agit d'un pull ample avec des manches longues et un col rond. La différence entre les deux modèles repose sur la capuche et la poche du hoodie. Tous deux vous apporteront le même confort.

La matière

Traditionnellement, les sweats-shirts sont créés à base de coton. En plus d'être doux et respectueux de la peau, il est également meilleur pour l'environnement que des matières synthétiques. Le coton offrira également une durée de vie plus longue à votre sweat. Il s'adapte également à toutes les saisons si bien qu'il sera agréable à porter pendant la mi-saison et vous apportera de la chaleur en hiver.

Pourquoi le sweat-shirt est toujours tendance ?

Si le sweat-shirt est toujours aussi populaire, un siècle après sa création, c'est tout simplement parce qu'il s'est imposé comme un basique de la mode. Au même titre que les jeans et les baskets, il peut être porté par tout le monde, à tout âge. Il reste ainsi tendance grâce à sa grande capacité à se réinventer pour offrir un look original.

En effet, les sweats-shirts peuvent être personnalisés, aussi bien au niveau du message inscrit dessus que pour ses couleurs. Si vous souhaitez vous distinguer en créant votre propre mode, vous pouvez ainsi avoir un pull 100 % personnalisé, zippé ou non. À vous de choisir si vous souhaitez que le message soit écrit en anglais ou en français ! Il présente aussi l'avantage d'être vendu à petit prix. Comptez une trentaine d'euros pour un sweat personnalisé selon vos envies.

Comment porter un sweat-shirt ?

Pièce indémodable du look streetweat, le sweat-shirt et le hoodie peuvent être portés avec d'autres vêtements basiques de ce style : avec des jeans et des baskets. En hiver, ils s'associent parfaitement avec des bottes et une veste chaude. Vous pourrez également le porter avec un short en été.

Pour un look toujours plus audacieux, vous pourrez porter une veste de blazer au-dessus de votre sweat-shirt avec un chino pour un style casual chic, aussi bien pour homme que pour femme. Les sweats-shirts et hoodies se déclinent même sous forme de robes si bien que vous avez l'embarras du choix pour être tendance avec cette pièce.

Comment laver un sweat bio sans l'abîmer ?

Conseils pour laver son sweat coton en évitant d'abîmer le tissu

Si ces conseils sont destinés à la préservation d'un sweat en coton bio, ils s'appliquent tout à fait à d'autres types de textile comme le tee-shirt, les pulls en laine ou autre vêtement aux tissus fragiles comme le lin, le cachemire ou la soie.

Espacez chaque cycle de lavage

Astuce plutôt basique, et pourtant, plus les vêtements sont envoyés en lessive, plus le linge perd son éclat, son élasticité et plus les fibres du textile se détériorent. En effet, l'entretien régulier en machine favorise l'accumulation de petites boules de tissu à la surface des vêtements (sweat, tee-shirt, pull, etc) qui cassent l'aspect esthétique du textile, et fragilisent autant sa forme que sa couleur. Un sweat porté seulement quelques heures à la maison ne nécessitent pas un lavage systématique en machine à laver contrairement à d'autres vêtements très sales comme celui porté pendant une séance de sport ou un textile rempli de tâches incrustées. Hors période estivale, ne lavez votre sweat en coton bio qu'après l'avoir porté plusieurs jours d'affilés. À noter que ce conseil est valable également pour les tee-shirts, les pulls, les pantalons et d'autres textiles, un geste pour la planète... et le portefeuille !

Préférez le lavage à froid

C'est connu, l'eau froide limite le risque de décoloration et de rétrécissement des textiles notamment lorsqu'il s'agit d'habits en coton. Organiser des cycles de lavage à froid permet non seulement de conserver des produits vestimentaires au tissu de qualité, mais aussi de gagner du temps, car à la sortie de la machine à laver, ceux-ci présentent moins de plis que lors d'un lavage classique à 30° C ou plus. Lors de votre lessive, sélectionnez un programme pour linge délicat afin de protéger votre sweat d'un éventuel désagrément ; en plus de prolonger la durée de vie du vêtement, le lavage à froid économise de l'énergie : la quasi-totalité de l'énergie dépensée par l'utilisation d'une machine à laver provient du système de chauffage de l'eau. Ainsi, cette astuce éco-responsable réduit votre empreinte carbone et diminue le coût des factures d'électricité. Quand économies et actions pour la planète, ne font plus qu'un !

Évitez l'usage d'une lessive bas de gamme

Pour maintenir l'état du textile d'un sweat, il est primordial de sélectionner une lessive adaptée aux textiles de la maison. On évite les lessives industrielles vendues dans le commerce, riches en produits chimiques et agents toxiques qui détruisent les tissus ainsi que l'écosystème qui nous entoure (bonjour les dégâts dans les nappes phréatiques !). On préfère une lessive écoresponsable, conçue avec une liste d'ingrédients détaillée, sains pour la peau et la planète. Certains produits nettoyants à base de bicarbonate de soude nettoient en profondeur les habits sans encrasser la machine à laver. Sans parfum ni additif chimique, ils préservent les fibres des textiles et s'utilisent pour tout le linge de la famille, y compris votre sweat préféré ! Pour les plus motivés, de nombreux tutoriels existent sur le web afin de vous guider dans la réalisation d'une recette maison de lessive. À vous de jouer !

Retournez votre sweat

Dans l'idée de protéger l'aspect extérieur du sweat, celui qu'on voit lorsqu'il est porté sur vous, il est préférable de le retourner avant de le glisser dans votre machine à laver. Faites glisser la fermeture Éclair jusqu'en haut afin qu'il ne s'accroche pas à d'autres vêtements durant le cycle de lavage. De plus, pensez à nouer le cordon de serrage (celui de la capuche s'il y en a une) sinon, vous prenez le risque qu'il se décroche pendant la lessive et bon courage pour le remettre à son emplacement d'origine ! Le fait de retourner le sweat sur l'envers vous assure de préserver les couleurs au fil du temps, notamment si le vêtement présente un flocage ou une broderie. Les vêtements dont le revêtement extérieur est protégé ne se frottent pas aux tissus présents dans le lave-linge et conservent un tissu éclatant (valable aussi pour la laine, le lin et le cachemire).

Alternez avec des lavages à la main

Technique ancestrale de l'entretien du linge revenu à la mode, le lavage à la main permet de nettoyer les tâches et saletés des vêtements avec douceur. Dans une bassine d'eau tempérée, faites tremper votre sweat puis versez une petite quantité de lessive ou de vinaigre blanc. Frottez aux endroits qui présentent davantage de saletés puis rincez. C'est une habitude à prendre entre des cycles de nettoyage en machine pour préserver les mailles du textile et limiter le gaspillage de l'eau.

Sécher le linge à l'air libre

On oublie le sèche-linge et sa consommation énergétique débordante qui fragilisent les fibres des vêtements et on étend simplement ses habits sur un fil à l'extérieur ou un étendoir à l'intérieur. Dehors, évitez d'installer votre vêtement en plein soleil, car même s'il séchera plus vite grâce aux rayons lumineux, les couleurs du sweat perdront rapidement de leur éclat. On préfère le disposer à plat pour éviter d'étendre les manches et de se retrouver avec un habit large et sans forme. L'endroit doit être sain, propre et sec pour lui permettre de sécher dans les meilleures conditions.

Ne pas mélanger le blanc et les couleurs

Conseil de grand-mère, on oublie les cycles de nettoyage qui incluent du blanc et des couleurs. En effet, les vêtements de couleur claire risquent de ressortir beaucoup plus foncés qu'ils n'y sont entrés ! C'est valable pour votre sweat qu'il faut mélanger avec des pièces vestimentaires dans les mêmes teintes afin de ne pas altérer sa qualité. Pour les plus puristes, un filet peut faire l'affaire : cela permet d'assurer l'entretien de plusieurs vêtements en même temps, sans qu'ils soient en contact direct les uns avec les autres. Plutôt malin, n'est-ce-pas ?

Fuir l'adoucissant

Même si son utilisation est vantée dans les spots publicitaires, on raye l'adoucissant des produits d'entretien pour son sweat en coton. Soin textile permettant de gommer les plis et de parfumer les vêtements, il est également responsable de la formation d'un amas gluant qui vient coller vos habits, voire encrasser votre électroménager. On n'oublie pas qu'un sweat propre n'est pas forcément un sweat parfumé !