Une nouvelle grille salariale

Le système fonctionne. Certains m’ont traité d’utopiste, voire même d’idiot lorsque j’ai expliqué la démarche sociale de mon entreprise. Certains n’y ont vu aucun intérêt. Les plus cupides y ont même vu un risque. 

Sans aucune demande de mes 50 collaborateurs, j’effectue aujourd’hui la cinquième augmentation dans la grille salariale de l’entreprise depuis sa création en 2017. Par souci de transparence, elle est publiée dans la salle commune afin que chacun puisse en débattre et en discuter, si erreur il y avait. 

Cette augmentation devait initialement avoir lieu avant la crise du Covid mais la période a été compliquée.

Elle est corrélée au chiffre d’affaire de la société. Si les bénéfices de la société augmentent, les salaires augmentent. Cette augmentation d’une moyenne de 250€ tous pôles confondus marque une nouvelle étape. Sur certains postes les salaires dépassent le salaire median du secteur. Ce nouveau palier s’applique désormais à toute personne en CDI, sans minimum d’ancienneté. 

Le salaire médian dans l’entreprise Comme Avant est donc désormais de 1750€ versus 1 500€ au palier précédent de juin 2019. La gérance quant à elle, ne touche pas plus qu’un x2 par rapport au plus bas salaire de l’entreprise. 

Je refuse ce système où les plus forts négocient de bons salaires au détriment des travailleurs dans l’ombre et de ceux qui n’osent pas demander. Une stratégie qui prône souvent des salaires mirobolants pour l’administration et sa direction en toute quiétude. 

Sans toute cette équipe, Comme Avant n’existerait pas. Aussi j’essaye du mieux que je peux de les remercier.

Nil