Consommer moins et mieux 🌱

Une façon de faire les courses

Pendant des années, faire les courses était un calvaire pour moi. Passer devant des rayons infinis, remplis de produits au marketing léché si attirants que j’aurais pu tout acheter.

Les années passants, l’âge de raison arrivant, Sophie et moi avons saturé de publicités, de marketing, de matières grasses, d’acides saturés et de produits ultra-transformés.

Avant la naissance de Nael, puis à la création du premier savon Comme Avant, nous avons cherché à reprendre notre alimentation en main. Aujourd’hui nous n’allons plus dans un supermarché traditionnel ou alors qu’en cas d’extrême urgence (par exemple pour du papier toilette). La plupart du temps nos achats proviennent de magasins spécialisés, d’épiceries bio ou vrac, de marchés et de producteurs directement (et malgré ce qu’on dit ce n’est pas plus cher).

Rien n’est simple mais petit à petit les choses avancent et je réapprends des choses basiques comme faire une tarte ou une soupe faite maison. Je passe par différentes étapes avec pas mal de difficultés. Je suis loin d’être parfait, un fast food est si vite arrivé un soir de déprime ou de fatigue. Nous avons et faisons encore des erreurs et des « entorses ». Aujourd’hui je n’y fais plus attention, et cela n’entache en rien ma détermination et mes objectifs. Je suis le seul juge de ma transition.

Tout comme la cosmétique, revenir à des produits alimentaires sains et naturels prend du temps et n’est pas chose facile.

Ralentir, prendre le temps des choses, profiter des repas, avec sa famille ou ses amis. On se rend compte que tout ceci a bien plus d’importance qu’il n’y parait.

Je me surprends (comme aujourd’hui) à ressentir du plaisir à faire les courses avec mon fils Nael.

Comme quoi tout peut arriver.

Nil