Livraison gratuite en France

Mode éthique : consommer moins, s’habiller mieux

La mode éthique et Comme Avant

La mode est une industrie polluante et quelque peu controversée. Les marques de prêt-à-porter produisent toujours plus et la transparence ne fait sans doute pas partie de leur priorité. Les vêtements à petits prix cachent souvent une réalité dérangeante.

D’après le rapport du Global Fashion Agenda établi en 2018, la pollution de la fast-fashion connaîtra une hausse de 63% d’ici 2030. Pour contrecarrer cette conjoncture, un mouvement récent prend le contre-pied. Ces dernières années, nous avons constaté la naissance d’une multitude de marques qui souhaitent proposer des vêtements éthiques ou durables. Et pourtant, à l’image du greenwashing, il est parfois difficile d’y voir clair. Mode éthique, responsable, écologique… On vous aide à faire le tri !

 

D’abord, la fast-fashion c’est quoi ?

Chiffres industrie textile


Le principe de la fast-fashion est simple : beaucoup de choix à petits prix. Les marques s’appuient sur un renouvellement intensif des collections. Chez certaines enseignes, on peut compter jusqu’à 36 collections par an, contre les quatre traditionnelles, par saison.

Tout cela est proposé à un prix très attractif. On s’interroge alors sur la qualité du vêtement et sur les conditions dans lesquels il a été produit. Entre les tissus de moindre qualité, les produits chimiques utilisés (métaux lourds, plastique), les milliers de kilomètres parcourus pour arriver dans votre armoire et les conditions de travail dans les usines de fabrication : les bas prix ont aussi un coût éthique.

Nous pourrions encore continuer la liste... Mais vous l’aurez compris, un petit prix est rarement le résultat du choix de la qualité. Et nos armoires sont souvent remplis de choix qui nous impactent, d’un point de vue environnemental et social.

 

Ça veut dire quoi la mode responsable ?

Lorsque l’on cherche la définition de responsable dans le dictionnaire, on peut trouver « qui est réfléchi, sérieux, qui prend en considération les conséquences de ses actes ». Et c’est une manière plutôt correcte et synthétique de résumer ce que la mode responsable s’attèle à faire.

En fait, la mode responsable c’est la somme de plusieurs valeurs positives qui englobe pleins de notions à la fois différentes mais qui peuvent se rejoindre. C’est pour ça qu’il est facile de s’emmêler les pinceaux face à des termes comme éthique, durable, éco-responsable. Nous allons donc définir avec vous aujourd’hui ces trois termes.

Mode éco-responsable

Centrée sur le respect de l’environnement, la mode éco-responsable a aussi à cœur d’assurer des conditions de travail et de santé aux travailleurs. Cela passe par l’utilisation de matière naturelles, biologiques, biodégradables ou recyclées. On y ajoute des conditions de fabrication moins polluantes, la limitation ou la suppression de produits toxiques, la réduction de l’impact carbone ainsi qu’une production locale pour obtenir une conception avec le moins d’impacts et faite pour durer.

Mode durable

La mode durable, c’est un peu la cousine de la mode éco-responsable. Elle s’emploie à respecter les valeurs du développement durable comme son nom l’indique, afin de lutter contre le changement climatique. Il s’agit de préserver les ressources et de limiter leur utilisation en évitant le gâchis, et ça commence avant même l’achat : entretenir ses vêtements actuels, les réparer, choisir le troc, la seconde main. On ne jette pas, on raccommode !

Mode éthique

La mode éthique c’est un peu un mot valise dans lequel on met pleins de choses. Mais ça passe surtout par se demander si ce qu’on fait est juste et bon. Il s’agit de se soucier des matières choisies, mais aussi des méthodes de confection et de fabrication en assurant des conditions respectables aux travailleurs (tant au point de vue sécurité, santé que de la rémunération ou le respect de leurs droits). La mode éthique c’est aussi privilégier le local, proposer un prix juste aux consommateurs, assurer un vêtement de qualité et jouer la carte de la transparence.

Et il faut garder en tête qu’une marque peut être responsable, éthique et/ou durable sans forcément cocher toutes les cases. L’important c’est d’essayer de rendre, petit à petit, la mode plus responsable.

 

Comment faire pour reconnaître un vêtement éco-responsable ? 

Maintenant que nous avons déblayer le plus gros et défini les termes importants, il est temps de s’attaquer aux labels. Voici quelques repères pour vous assurer que votre vêtement a suivi un parcours honorable avant d’atterrir dans votre armoire.

GOTS

Pour Global Organic Textile Standard, il garantit des procédés de production et de transformation respectueux de l’environnement, des conditions de travail éthiques, l’utilisation de fibres biologiques et l’interdiction d’intrants dangereux comme les métaux lourds toxiques, les solvants aromatiques, etc.

Les produits sont contrôlés comme conformes au cahier des charges GOTS, un gage de garantie tout au long de la filière jusqu’aux consommateurs. Il existe deux niveaux de labellisation :

  • Textiles biologiques : 95% de fibres issues de l’agriculture biologique, moins de 5% de fibres artificielles ou synthétiques.
  • Textiles à base de fibres biologiques : 70% minimum de fibres issues de l’agriculture biologique, moins de 30% de fibres non biologiques, dont 10% maximum de fibres synthétiques.

C’est le label que nous avons choisi pour tous les tissus que nous utilisons pour nos t-shirts mais aussi nos lingettes lavables et notre gant de toilette.

OCS

Pour Organic Content Standard, il certifie des matières biologiques (traçabilité tout au long de la chaîne de production). Deux mentions :

  • OCS100 : article conçus avec un minimum de 95% de matières premières biologiques
  • OCS Blended : articles conçus avec un minimum de 5% de matières premières biologiques en mélange avec des matières conventionnelles ou synthétiques

Fair Wear Foundation

Il certifie des conditions respectueuses des travailleurs, grâce à une certification basée sur 8 piliers : du salaire en passant par les horaires, au contrôle du travail des mineurs ou contraint.

OEKO-TEX

Il permet de tracer le produit certifié : le ou les pays dans lequel il a été fabriqué, les différentes étapes de production. Il tient compte de critères environnementaux mais aussi sociaux, comme les conditions de travail.

ECOLABEL Européen

Ce label européen est un peu différent des autres : il n’évalue pas la composition ni l’origine du produit, mais son impact environnemental tout au long de sa durée de vie : extraction des matières premières, fabrication, distribution, et même recyclage ou élimination après usage.

 

Et le lien entre Comme Avant et mode éthique ?

Comme Avant c’est plus qu’une marque de cosmétiques, c’est un mouvement, une vraie philosophie de vie avec des valeurs fortes. Nous avons alors souhaité, nous aussi, mettre notre pierre à l’édifice.

En 2019, nous nous sommes donc lancés dans un nouveau projet, celui de fabriquer un t-shirt responsable. Nous avons passé du temps à essayer de comprendre le marché de la mode éthique et à chercher des solutions et des alternatives plus respectueuses et plus éthiques. Ça n’a pas été toujours facile mais nous voulions vous proposer un vêtement de qualité, indémodables et universels.

Aujourd’hui, nous sommes heureux de pouvoir vous proposer deux t-shirts biologiques, éthiques et naturels : un t-shirt en lin et un t-shirt en coton.

Ils sont fabriqués dans notre atelier à Marseille par Lucille et son équipe. Nos couturières réalisent seulement une cinquantaine de t-shirts chaque semaine, de l’élaboration en passant par le modélisme et le patronage jusqu’à la confection. Ils sont réalisés à la main et de manière totalement artisanale. Il n’y a pas de délocalisation pour vous garantir une fabrication de qualité.

Tout comme pour nos cosmétiques, la traçabilité et la transparence de nos matières premières sont pour nos des critères essentiels. Pour nos tissus, nous avons donc choisi de la certification GOTS. En plus des points évoqués plus haut, cette certification nous a convaincu car c’est actuellement la plus rigoureuse et stricte qui existe. GOTS représente un gage de qualité et le meilleur moyen pour vous garantir nos exigences et vous proposer des produits dignes de ce nom.

Nous avons choisi du lin bio français de 200g/m2 et du jersey de coton biologique et sans teinture de 160g/m2, pour vous proposer un vêtement fini résistant et solide qui pourra vous accompagner au fil des années. 

 

Pourquoi faut-il redéfinir sa notion du « cher » ?

Nous sommes habitués aux prix attractifs de la fast-fashion, alors lorsque que nous voyons le prix d’un t-shirt éthique cela peut surprendre. La mode éthique a un coût, celui d’un vêtement au prix juste. En prenant l’exemple de nos t-shirts, nous allons vous expliquer pourquoi nous pensons que notre perception du prix doit évoluer.

Nous avons fait le choix de la qualité pour nos vêtements et cela passe par le choix du tissu. Vous ne trouverez pas solvant, de métaux lourds ou de plastique dans nos t-shirts. Nous avons choisi des tissus naturels. Le lin et le coton que nous utilisons sont tous deux biologiques et certifiés GOTS. Ce label nous apporte une garantie sur la qualité, et nous permet de fabriquer des vêtements qualitatifs et durables.

Durable au sens écologique mais également car vous pourrez les porter longtemps ! Notre gamme de textile a été conçue pour être universelle et indémodable. Cela signifie que nos vêtements pourront vous accompagner tout au long des années et des modes.

Oui, Lucille et son équipe ont réfléchi à tout pour qu’ils soient à la fois agréables à porter et solides pour durer dans le temps. Nous recevons les matières premières et nos vêtements sont confectionnés à la main dans notre atelier à Marseille, nous avons simplifié la conception du produit, pas d’aller/retour entre usines, nous privilégions le circuit court.

Nous acceptons le fait que notre t-shirt ne parait pas accessible à tous. Vous y réfléchirez plus longtemps avant de sauter le pas. Mais nous croyons en une mode éthique et une slow fashion.  Moins de pièces achetées chaque année, mais des pièces plus durables, pour un budget équivalent.

La slow fashion est une notion qui comprend beaucoup d’aspects :  consommer plus responsable, prendre davantage soin de ses vêtements, acheter de seconde main ou des vêtements éthiques. Le changement commence par une prise de conscience et se sème doucement. Pas besoin de changer toute sa garde-robe du jour au lendemain !

 

Nous sommes conscients que consommer de la mode éthique peut être difficile au quotidien. Mais nous sommes aussi convaincus que chaque petit pas permet de faire avancer les choses et de créer des prises de conscience. C’est aussi pour cette raison que nous avons souhaité appliquer notre philosophie à ce domaine de consommation, toujours dans notre démarche d’accompagner le plus grand nombre dans sa transition écologique. 🙂